mercredi, octobre 11, 2006
Un peu de courage
Sally, Sally, Sally toute la nuit je n ai pas réussis a dormir ou si peu, je ne
pense qu a Sally ... je revoyais dans ma tête les rares moments ou j ai eu l
occasion d être avec elle , même si il n était pas nombreux j avais l impression qu ils etaient magique . Le propre de la magie c qu elle est difficile a expliquer, elle ne se voit pas , elle se sent . Ma décision était prise , j allais la voir a l aéroport avant qu elle parte , et je lui parlerais de mes sentiments au moins commeça, j aurais des réponses a certaines de mes questions .

Etant donner que je travaille a l aéroport, je me suis même dit que je pourrais lui rendre service , on c jamais un exedent de bagage ne pas faire la queue , au moins que je montre que dans le milieu dans lequel je travaille je sers a quelque chose .Je la cherche partout du cote de l enregistrement , rien a faire introuvable, j ai même faillit l appeler lorsque soudain je la vois du cote VIP , allez courage Harry vas y lance toi .Le moment de vérité est venu ...

En approchant je la vois avec un agent d enregistrement nommer Anis, ici petite parenthèse, ce prénommer Anis est exactement la catégorie d homme que je sous estime a un point inimaginable .C le mec menteur,qui se la joue tout le temps avec ses cheveux gominer du matin au soir,lorsqu il rit on l entend de l autre cote de la salle ,qui marche on dirait le directeur de l aéroport et je suis sur que si il était plus âgé il se ferait passer pour celui ci ! Le mec qui te sourie en face et qui te casse derrière ton dos deux minutes plus tard par jalousie et par haine parce qu il c très bien que c toi le boss et ça il peut rien y faire . Le genre de mec qui pete plus haut que son culs ...

La dernière ligne droite , je prend une bonne bouffe d oxygène et je me lance :

Moi:Sally
Sally:Ey Harry qu elle surprise , un peu abasourdie par le fait de me trouver la
Moi:Je voulais venir te faire un dernier coucou avant que tu parte, et la je regarde Anis avec un regard qu il a très bien compris et il prétend une affaire importante non sans oublier d insister qu il était mntnt rassure puisque j étais avec elle ...
Sally: c gentil t étais pas oblige
Moi:ça me fais plaisir de te revoir,et puis je me suis dit peut être que je pourrais te servir a quelque chose ...

Apres l enregistrement on décide d aller boire un café rapide

Lorsque je ramène les cafés silence total, je me dis que c le bon moments que je lui parle de mes sentiments

Moi:Tu sais Sally ...
Sally:Oui quoi ...
Moi:Ben ...
Sally:je t écoute, vas y dis moi
Moi:ben le pilote est un ami si tu veux assister a l atterrissage je peux l appeler
Sally:t adorable Harry, mais j ai trop peur de l avion, si tu savais comment je me sens a l idée de prendre l avion.
Moi:si tu savais comment je me sens moi aussi
Sally:Quoi ?!?
Moi:Non ... Rien ... t inquiète pas tout va bien se passer c que 2h30 de vol

Voix off:" Les passagers a destinations de Paris Orly sont prier de bien vouloir venir porte 58 embarquement immédiat "

Sally:bon ben je dois y aller
Moi:Oui bien sur
Sally:Salut
Moi:Salut

Je la regardais partir au loin ...Faut que je fasse quelque chose ...

Moi: SALLY, Sally
Sally:oui
Moi:Tu vas me manquer
Sally:c rien du tout c que 10 jours

Voix off:"Dernier appel pour les passagers a destinations de Paris Orly
embarquement porte 58"
 
posted by Un gars, une fille... at 2:53 AM | Permalink |


3 Comments:


  • At 1:43 PM, Anonymous Sarra

    "last call"... ça me rapelle le roman "ou es tu?" de Marc Levy.
    Harry et Sally, dites moi c'est ps un feuilleton ramadanesque:)

     
  • At 12:56 AM, Blogger Un gars, une fille...

    oui je m en suis rappele moi aussi en ecrivant le post ...
    Franchement je te cache pas que j aimerais bien que ca s arrete tout ca :(

     
  • At 9:27 AM, Blogger Ness

    Ayya hmdlah 3lik ki nda9t!! :)))
    Tu sais quoi, tu m'as rapplé des moments si forts...quand un mot vous bouffe la tête..vous fait oublier tout!! on a l'impression que tout les reste est futilité!!
    Et après des années, les gens et les sentiments changent parfois mais c'est souvenirs restent...si beaux!